Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Par une journée de rien

Une journée de rien :

Par une journée de rien
Une aurore, un chagrin
J’entends la nuit qui dort
La rosée éternue
Et le matin salut

Le bruit frappé
D’une pendule de jour
Ne cesse de cogner
Mes premières amours

Elles sont arrivées près
Arrêtées juste après

Au bord de la clôture
Le long de la bordure

Attendant que le soir
Fidèle dans l’abandon
Descende sur la mare
Et noircisse la maison

Je pense à l’allégresse
Comme message de détresse
Ça m’arrive de moi
Ça fait trembler mes doigts

Pas de Commentaires à “Par une journée de rien”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAZAR D'histoires..
| le club lecture
| Asenflul d uswingem