Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Grouville

Havre d’amoures,protégé, par les miens.
Et havre encore, à l’armure végétale.
Fenetres dégagées, volets emprisonés, pour ma propre évasion:
Et toujours l’horizon.
Petites femmes en fer,petites femmes taquet,
On oubliait les guerres, on jouait, on jouait.

Pas de Commentaires à “Grouville”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAZAR D'histoires..
| le club lecture
| Asenflul d uswingem